Quand le travail se téléporte

Vous vous souvenez de l'époque où je cherchais activement un emploi en 2020 (et me suis retrouvée à refuser un poste) ? Ça y est, cette sombre époque est enfin derrière moi : depuis janvier 2021, je suis responsable éditoriale au sein d'une entreprise internationale spécialisée dans les comparateurs, en "FULL REMOTE", autrement dit : en télétravail à plein temps. Vous me direz, si j'ai trouvé du travail, pourquoi revenir sur le sujet et raconter ma vie dans cet article ?

Entreprises : pas de petites économies

the-last-shirt-dollar-bill-20-euro-folded-128878.jpeg

On a tous eu une expérience dans une entreprise de ce genre. De celles qui comptent la moindre heure supplémentaire, qui refusent de payer pour le confort de leurs salariés au détriment de leur santé mentale ou physique. De celles encore qui ne se soucient guère de dépenser en encre et en papier mais qui se refusent de débourser un centime pour garantir une stabilité d'emploi à leurs employés.