covid

Gestes barrières : ces trucs qui nous manquent (ou pas)

Qui dit Covid dit mesures sanitaires drastiques et mort de la convivialité. Focus sur nos petites habitudes d’avant Covid qu’on a hâte de retrouver… ou pas !

Faire la bise : fini les microbes

La fin de ce geste de politesse qu’on se forçait tous à faire, n’est-il pas une libération ? Tantôt deux bises, tantôt quatre, en fonction des régions, on ne s’y retrouve pas toujours. L’abolition de cette habitude, un tantinet maniérée me convient parfaitement.

Rien de tel qu’un bon check de coude 💪

La trace de rouge à lèvres de ta grand-mère

C’est peut-être là, la seule exception à ce qui a été dit précédemment.

Cette fameuse trace de rouge à lèvres que tu découvres deux heures après avoir quitté ta tendre grand-mère. Rien que pour ça, la bise me manque.

Boire dans le même verre

Tu es à une soirée (si, si, imagine bien), tu échanges par mégarde ton verre avec quelqu’un, tu bois dedans…

Oseras-tu, d’ailleurs, quitter ton verre des mains durant la soirée ? Défi.

Danser corps à corps

Tu es toujours à cette soirée (mais si, ce sera à nouveau possible ! Suffit d’y croire !), et là ta chanson préférée passe.

Tes amis t’entrainent sur une musique funky et vous dansez. Imagine alors le moment du slow. Aïe aïe aïe, j’ai moi-même du mal à l’envisager.

Faire pipi à même la cuvette dans des WC publiques

Alors ça c’était déjà pas recommandé avant Covid, mais ça l’est d’autant moins maintenant.

Même avec des feuilles de PQ bien disposées sur la cuvette, ça ne fait pas rêver !

Lécher Toucher la barre du métro

Même remarque que la précédente. On sait tous que la barre du métro est un nid à microbes.

Petit tips pour éviter de t’y tenir : on serre les abdos, les fessiers et on écarte légèrement les pieds comme un vigile (testé, approuvé!)

S’agglutiner aux passagers dans les transports

Si je devais tirer une satisfaction de cette crise sanitaire ce serait bien celle-ci.

Enfin, les gens arrêtent de faire grappe de raisin autour de toi alors qu’il y a de la place partout autour.

Pourvu que ça dure !

Commuting Season 2 GIF by Broad City

Laisser ton voisin de train dormir sur ton épaule

Si, si, ça m’est déjà arrivé !

La crise du Covid nous oblige à être dans un contrôle permanent, pas sûre qu’on se détache de ces séquelles si rapidement. Et à moins que le dormeur en question soit le beau gosse le plus sexy de la planète, se coltiner un filet de bave sur notre belle chemise en soie ne va pas nous manquer.

Ne pas se laver les mains

Inconcevable hein ?

C’est là aussi un point bénéfique, car beaucoup de gens ne se lavaient pas suffisamment les mains avant le confinement. Pourtant, se laver les mains est une mesure d’hygiène de base qui permet d’éviter de contracter et de transmettre certains virus (gastro, grippe…). 

Montrer tes dents à n’importe qui

Le port du masque nous fait regretter les sourires, les dents belles ou cassées.

Tu as l’impression de commettre un attentat à la pudeur si par malheur tu ne portes pas ton masque 5 minutes dans la rue ? Tout est dans le regard parait-il.

Alors avant de pouvoir apprendre à sourire et rire à gorge déployée, apprenons à sourire avec les yeux 😄

Sentir autre chose que le gel hydroalcoolique

Tu as beau te parfumer de ton Mademoiselle Chanel, cette odeur chimique de gel hydroalcoolique te poursuit toute la journée et dans tous les magasins. 

Embrasser un.e bel.le inconnu.e

Il parait loin le temps de la légèreté de vivre, où légèrement pompette, tu embrassais un.e inconnu.e dans un bar. Mais restons optimistes !

Lips Love GIF by Benjamin Siksou

Regarder une comédie romantique sans être crispé.e

Nous avons tellement intégré les gestes barrières qu’ils viennent nous gâcher les plus beaux films romantiques.

Vivement qu’on fasse taire cette petite voix intérieure qui nous dit « c’est pas très covid tout ça ! » quand les deux personnages s’embrassent.

Se laisser approcher à moins d’un mètre

Encore une chose qui avait tendance à nous agacer, surtout venant de personnes avec qui on n’est pas très familiers : un collègue, un prof.

C’est jamais très agréable de sentir l’haleine de cette personne qui veut absolument te dire cette chose non-essentielle de très très près.

Lécher le plat à gâteau

Tout seul.e passe encore, mas quand il y a une, deux, trois mains avec la tienne…

Finir l’assiette de son voisin

Combien de fois tu as fini l’assiette de raviolis du bambin que tu gardais en babysitting ?

C’est du passé, n’en parlons plus…

Emprunter la brosse à dents de ton lover

Tu dors chez ton amant, tu as oublié ta brosse à dents. Tu lui empruntes.

Bon OK mauvais exemple, car a priori vous avez déjà échangé vos fluides. Mais tout de même ! Ce n’est pas très Covid tout ça.

Prêter son make-up

Rouge à lèvres, mascara, crayon : là aussi on risque la transmission de virus et microbes. On s’évite un herpès, vous l’aurez compris, c’est chacun pour soi.

Oui c’est moche, mais peut-être moins qu’un gros bouton de fièvre sur le coin de la lèvre.

Embaumer son intérieur avec autre chose que de la Javel

Réputée pour être virucide, la Javel a eu le vent en poupe.

Elle est néanmoins pas du tout écolo et très toxique. Vivement nos petits produits DIY qui sentent bon la lavande. 

Petit tips : le vinaigre ménager est également très utile pour lutter contre toute sorte de bactéries, et la trace de café majestueusement étalée sur votre plan de travail.

NDLR : Attention, ne reproduisez pas cette scène chez vous à la maison. Sauf si vous vous appelez Donald Trump.

La fête

Sans aucun doute ce qu’on attend tous avec impatience. La fête, la danse, les potes, l’insouciance, la joie, les corps enlacés, heureux, déchainés.

Vivement !

party partying GIF by Topshelf Records

 

Laissez un commentaire