Site icon Colette Magazine

5 BO qui vont te réchauffer les oreilles cet hiver

vinyl records discs and three cassette tapes

Photo by Andre Moura on Pexels.com

C’est l’hiver, il fait froid et gris, on se laisse pas abattre ! Découvre cinq bandes originales qui vont te réchauffer les oreilles et le cœur.

La BO de Paris, le remède hivernal efficace

Les BO des films de Klapisch sont toujours savoureuses mais on s’arrête ici sur celle de Paris où l’histoire se déroule dans la capitale en plein hiver. La musique est composée par Loïk Dury. Si on traverse une période compliquée, on copie les protagonistes du film et on oublie pas le pouvoir de la musique et le bien qu’elle procure à nos corps.

Pourquoi ça réchauffe : Rien que de penser au déhanché de Fabrice Luchini sur « Comin Home Baby » de Quincy Jones, tu vas transformer ton salon en piste de danse.

La BO du Journal de Bridget Jones, girly et punchy

Comme notre Bridget, tu te sens seule (vive le confinement) ? Pas de panique, la bande originale du film va te redonner de l’espoir.

Pourquoi ça réchauffe : Tu vas d’abord te dire « All by myself ». Mais tu vas bien vite te rappeler que « It’s raining men » (Geri Halliwell); et retrouver le « Respect » (Aretha Franklin yeah) que tu mérites !

La BO de Wild, tendre et mélancolique

Tu aimerais, comme Reese Witherspoon, quitter ton canap’ pour te lancer dans un périple en solitaire de 1.700 kilomètres à pied. Le confinement en a décidé autrement. Comme Cheryl Strayed, c’est l’occasion de faire le point sur ta vie à travers cette bande originale douce et mélancolique.

Pourquoi ça réchauffe : La voix réconfortante de Leonard Cohen (« Suzanne »); la sensualité de Portishead (« Glory Box »), les ondes chaudes comme les plaines du Pérou (« El Condor Pasa », Simon & Garfunkel).

La BO feel good de Love Actually

Réconfortante et efficace, c’est la BO de Noël par excellence.

Pourquoi ça réchauffe : Parce que LOVE IS THE AIR : « All I want for Christmas is youuuu ». Tu va repenser à Hugh Grant et sa danse mémorable sur The Pointer Sisters (« Jump For My Love »).

La BO shiny de Hair

Un peu de vibes hippies avec cette comédie musicale cultissime.

Pourquoi ça réchauffe : Parce qu’on « Let the Sunshine In ». La BO sent bon le pacifisme et la contre-culture. On plane !

Quitter la version mobile